Mention spéciale Prix de la Femme Architecte

Renée Gaihoustet

 

Capture d’écran 2015-02-10 à 12.04.04

Capture d’écran 2015-02-10 à 12.45.48

Architecte française née à Oran le 15 septembre 1929, Renée Gailhoustet est célèbre pour ses réalisations en matière de logement social en banlieue parisienne.
Elle entre à la fin de l’année 1952 à l’École nationale supérieure des beaux-arts, dans l’atelier de Marcel Lods – André Hermant – Henri Trezzini, le seul qui à l’époque accepte les femmes. Elle y fait la rencontre de Jean Renaudie, avec qui elle entame une relation qui durera jusqu’en 1968 et dont elle a deux filles.
Fin 1958, elle quitte cet atelier pour intégrer l’atelier extérieur de Jean Faugeron. Elle est diplômée en 1961 sur un projet de tour de logements en semi-duplex : dès cette époque elle est une des rares architectes à s’intéresser aux problématiques du logement social.
Elle entre dans l’agence de Roland Dubrulle en 1962 et se voit confier le projet de rénovation d’Ivry-sur-Seine. Elle devient finalement architecte en chef de la ville en 1969. C’est dans ce cadre qu’elle invite Jean Renaudie à réfléchir avec elle sur le plan masse de la rénovation. Il obtiendra ici ses premières commandes en tant qu’architecte indépendant après son départ de l’Atelier de Montrouge.
Dans ses réalisations, Gailhoustet rejette le Capture d’écran 2015-02-10 à 12.46.02principe de séparation des fonctions qui règne dans les grands ensembles sans pour autant vouloir revenir à la ville traditionnelle. S’appuyant sur les réflexions des architectes du Team X, notamment l’équipe de Georges Candilis, Alexis Josic et Shadrach Woods chez qui elle a travaillé, et sur les propositions inédites de Renaudie construites à Ivry, elle préconise au contraire la différenciation et l’imbrication des espaces.
Elle fonde sa propre agence en 1964 et collabore avec de nombreuses municipalités communistes de proche banlieue parisienne ainsi qu’à La Réunion. Elle est nommée architecte-conseil de l’État pour le département de la Nièvre. Elle enseigne à l’École spéciale d’architecture en 1973 à 1975.