Extension maison d’habitation à Royan

Extension de maison - état projeté

Fiche technique

Localisation : Royan
Surface : 260m2

CALENDRIER
Dépôt permis : déposé le 11/06/2012, accordé le 09/01/2013
Démarrage travaux : 02/2013
Fin travaux : 03/2014

La construction d’origine

L’habitation avant travaux est de dimension imposante, notamment dans sa verticalité malgré une surface de terrain importante.
Sur la façade Nord-Ouest, la cage d’escalier fortement marquée impose un volume en saillie qui renforce l’effet de verticalité. Ce volume est couronné par un toit terrasse type belvédère, accessible depuis une trappe positionnée dans la toiture en comble.
L’ensemble des façades est constitué d’un appareillage de petites pierres taillées.
Un volume en rez-de-chaussée a été rapporté et accolé au retrait de la cage d’escalier avec une toiture tuile et un revêtement de façade enduit rendant incohérent la composition.
Les percements des ouvertures sont alignés avec une majorité de portes fenêtres sur les façades Sud avec présence de petits balcons.
La couverture est constituée de tuile rouge losangée avec toiture 2 pans, présence d’avants toits. Cette villa possède le traditionnel soubassement en appareillage pierre abritant un garage.

 

État existant de la maison d’habitation – avant travaux d’extension

 

Le Projet-programme

Le projet consiste en la restauration complète intérieure et extérieure avec extension du volume existant abritant la cuisine et création d’une terrasse périphérique permettant la jonction avec l’espace salle à manger.
La mise en place de cette terrasse permet la réalisation d’un escalier extérieur en pierre  magistral débouchant sur le jardin coté Nord-Ouest. Un local technique pour la piscine à créer sur la parcelle est inclus sous la terrasse avec un accès côté garage.
Le volume d’extension est retravaillé pour recalibrer l’ensemble.
En effet, celui-ci englobe le décroché de la cage d’escalier et le raccroche à la façade Sud-Ouest, ce qui permet d’atténuer l’effet de hauteur.
La terrasse périphérique, avec son escalier, permet de retrouver une accroche avec le terrain et propose de nouvelles lignes horizontales.

Le volume d’extension a été traité en toiture terrasse accessible par le R+1, l’effet tourelle du volume cage d’escalier s’en trouve atténué.
En toiture, il a été proposé la mise en place d’un chien-assis permettant l’accès sur le toit terrasse de la cage d’escalier de façon plus sécuritaire, avec  positionnement d’un garde corps. L’ensemble des gardes corps a été remplacé avec une modénature simple.
Les  planches de rive ont été  habillées de zinc naturel ainsi que les avants toits et l’ossature du chien assis. L’effet lumière, du soleil sur le zinc donne une ambiance bien particulière à cette maison.

Les encadrements des ouvertures neuves (en bois) ont été réalisés en pierre de taille, le travail de restauration de pierre a été important

Le projet incluait également la réfection des clôtures
La parcelle était délimitée par des clôtures comprenant un soubassement maçonné et enduit surmonté de grilles métalliques ajourées noires. L’ensemble des grilles a été remplacé par des grilles métalliques, barreaudage droit avec panneau plein en métal laqué noir, portail et portillon identiques.

 

État projeté de la maison d’habitation – après travaux d’extension