Décès de Claude Parent

Le père de «la fonction oblique», théorisée dans les années 60 avec Paul Virilio, est mort samedi à l’âge de 93 ans.

660

A l’énoncé du nom de Claude Parent, vient, pour qui a pratiqué son œuvre de près ou de loin, un mot : «oblique». L’architecte maniait l’oblique comme Yves Klein le bleu. La chose était à la fois radicale et simple : comme il l’écrivait lui-même, «la fin de la verticale comme axe d’élévation, la fin de l’horizontale comme plan permanent, ceci au bénéfice de l’axe oblique et du plan incliné». En gros, de changer l’axe d’une chaise, d’un lit ou d’une place de marché, d’orienter l’angle pour réinventer la vie. Cette pensée se fait grâce à sa rencontre avec l’urbaniste Paul Virilio en 1963.

http://www.architectes.org/actualites/hommage-claude-parent